FAQ

Un sujet complexe tel que EcoTransIT World soulè ve des interrogations. Vous pouvez ici trouver les questions les plus fréquemment posées.
Veuillez entrer votre terme de recherche et la liste sera raccourcie par les résultats pertinents.
  • EcoTransIT World est un outil flexible pour les calculs complexes et aide les entreprises à calculer et à optimiser les émissions, les émissions et la consommation d’énergie de tout transport intermodal international. Le logiciel est accrédité pour le cadre GLEC par le Smart Freight Center et est conforme aux exigences de la norme EN 16258 et du protocole GHG (norme d’entreprise). ETW permet le calcul de chaînes de transport complètes pour tous les modes de transport (camion, train, mer, voies navigables, air), y compris les transbordements / entreposage dans le monde entier, sur la base d’une méthodologie scientifique neutre.

    • Intermodal: ETW peut calculer des chaîne de transport quelconques comprenant différents modes de transport.
    • Mondial: ETW permet à l’utilisateur de calculer l’impact sur l’environnement même pour les chaînes de livraison complexes et mondiales.
    • Routage: un réseau mondial spécifique (route, rail, voies fluviales, voies maritimes, voies aériennes) est mémorisé pour chaque mode de transport. La grande quantité de données SIG assurent un routage précis, qui tient compte également des conditions de transport particulières, telles que les ferrys pour les camions, l’électrification pour les voies de chemin de fer, les zones de contrôle des émissions (ECA) pour les navires.
    • Flexibilité : les solutions d’affaires proposées par ETW permettent aussi bien l’utilisation immédiate des interfaces standardisées que des solutions personnalisées en fonction des besoins du client.
    • Simplicité : ETW est d’utilisation simple, car quelques données de base telles que le poids brut (en t, kg, t/EVP pour les transports en conteneur), les lieux de départ et de destination et le mode de transport suffisent pour calculer les émissions. D’autres informations permettent de préciser et de personnaliser ce calcul.
    • Actualité : ETW fait l’objet d’un développement continu pour être adapté aux évolutions techniques.
    • Conformité aux normes : ETW est conforme à la norme EN 16258 et est également utilisable pour les calculs selon GLEC.
  • L’utilisation d’ETW ne réduit pas automatiquement les émissions, mais aide les entreprises à la faire, car les émissions et la consommation d’énergie deviennent visibles. L’utilisateur est en mesure d’optimiser les transports en considérant également les aspects liés à l’environnement. Il n’est possible de maîtriser que ce que l’on peut mesurer!

  • Seuls quelques critères de base sont nécessaires pour le calcul: poids brut (tonnes, EVP, tonnes par EVP), point de départ et de destination, ainsi que les modes de transport respectifs. Afin d’augmenter la précision de calcul, des paramètres de transport supplémentaires peuvent être définis, par ex. le type de véhicule, le type de carburant, le degré de charge ou la classe d’émission. Les paramètres non confinés sont affectés aux valeurs par défaut ETW.

  • Plus de 12 millions de codes postaux, plus de 98 000 UN/LOCODES, plus de 9000 codes IATA et près d’un million de noms de villes sont mémorisés dans ETW. D’importants efforts sont faits afin que les données SIG utilisées dans ETW soient de grande qualité. Ainsi les lieux manquants sont sans cesse ajoutés. Dans le cadre des solutions d’affaires, une interface propre nommée LocationEditor est par ailleurs mise à la disposition des clients. Le LocationEditor a été développé pour que les utilisateurs d’ETW puissent ajouter directement des lieux qui leur sont spécifiques et qui n’étaient pas répertoriés auparavant dans le système.

  • Tous les types de camions, types de trains, navires (rouliers/ferrys compris), bateaux fluviaux et avions courants sont disponibles en tant que modes de transport dans ETW. Pour les calculs, ceux-ci peuvent être combinés librement pour le transport intermodal sur des itinéraires quelconques.

  • ETW calcule pour chaque segment de transport:

    • la consommation d’énergie,
    • les gaz à effet de serre (GES) en tant que CO2 et CO2e,
    • les oxydes d’azote (NOX),
    • les oxydes de soufre (SOX),
    • les hydrocarbures non méthaniques (HCNM),
    • l’affaire particulière en tant que PM10,
    • les distances et informations de routage détaillées.

    Les valeurs sont calculées comme Well-To-Tank (WTT) et Tank-To-Wheel (TTW). Selon l’interface, il est possible de détailler les résultats par pays et/ou mode de transport. L’itinéraire déterminé peut par ailleurs être indiqué au format KML.

  • Le calcul de la consommation d’énergie et des émissions se fait comme suit:

    • Détermination des informations d’itinéraire avec l’algorithme de routage interne d’ETW
    • Division de l’itinéraire en tronçons pertinents dont un paramètre de calcul (par exemple la catégorie de route ou le mix énergétique de différents pays) change
    • Détermination du paramètre d’émission de base en fonction de la caractéristique du tronçon et de la description du transport (par exemple la classe de véhicule et d’émission, le type de traction/carburant, la topographie du pays, etc.)
    • Détermination de la consommation d’énergie et des émissions avec une formule de calcul appropriée en fonction des marchandises transportées, du facteur d’émission de base, de la longueur de l’itinéraire, de l’allocation de la cargaison, du taux de remplissage et de la part de trajet à vide par tronçon pertinent
    • Addition de tous les tronçons pertinents pour obtenir les émissions totales du transport

    Les gaz à effet de serre (CO2 et CO2e) sont déterminés à partir de la consommation de carburant. Tous les types de carburant courant, y compris les biocarburants incorporés selon les pays, sont mémorisés dans ETW. Le calcul des agents de pollution de l’air dépend du véhicule et de ses caractéristiques techniques, telles que le catalyseur et la classe d’émission. Ce calcul est nettement plus complexe que celui des gaz à effet de serre, raison pour laquelle le calcul des agents de pollution de l’air n’est intégré que dans peu de calculateurs d’émissions. ETW calcule globalement les gaz à effet de serre et les agents de pollution de l’air de la même manière pour tous les modes de transport. C’est unique dans le monde ! ETW tient également compte de la chaîne en amont appelée Well-To-Tank (WTT). Avant qu’un véhicule ne puisse consommer du carburant ou de l’électricité, divers procédés ont lieu. Ce sont entre autres l’extraction, la mise à disposition, la production et la livraison de la source d’énergie. Pour un calcul conforme à la norme EN 16258, les émissions WTT doivent obligatoirement être prises en considération et sont, de ce fait, intégrées en détail dans ETW. La méthodologie complète d’ETW est publiée sous forme de rapport de méthodologie détaillé sur le site Web d’ETW (en anglais).

  • Les groupes cible d’ETW sont vaste:

    • prestataires de services logistiques (LSP),
    • transporteurs (carrier),
    • entreprises manufacturières et expéditeurs (shipper),
    • fournisseurs de logiciels et sociétés de conseils,
    • organisations et autres.

    En raison des tâches des entreprises, ETW présentait jusqu’à présent un avantage en particulier pour les LSP comptant de nombreux sous-traitants, car ETW permet également le calcul simple et précis des émissions Scope 3 pour les activités en amont et en aval.

  • L’indication de l’impact sur l’environnement et des émissions est demandée par de nombreux acteurs du transport international de marchandises, tandis que certaines entreprises se l’imposent elles-mêmes par souci de transparence de leurs activités. À partir d’une certaine taille, les entreprises doivent établir un rapport de développement durable dans de nombreux pays. Celui-ci doit également contenir des indications relatives aux émissions. En France, la loi exige par ailleurs que les émissions et la consommation d’énergie d’un transport soient indiquées. Le développement durable intéresse aussi de plus en plus de consommateurs, ce qui accroit l’importance de la protection de l’environnement pour le transport. Finalement l’utilisation peut également être rentable économiquement. Lorsqu’un mode de transport ménage l’environnement, on économise du carburant, réduit les émissions de CO2 et, de ce fait, économise de l’argent. De nombreuses entreprises utilisent déjà les résultats d’ETW pour leurs rapports de développement durable, leurs décisions ou leur propre communication.

  • Pour le calcul, il suffit toujours de connaître les lieux de départ et de destination, le poids brut et le mode de transport. Toutes les autres indications sont ensuite ajoutées en fonction des valeurs standard déterminées par nos partenaires scientifiques ifeu, INFRAS et Fraunhofer IML, et fournies en détail dans le résultat du calcul. Ces valeurs standard peuvent être complétées ou remplacées par des valeurs spécifiques du client.¬ Plus les informations du transport sont détaillées, plus les résultats du calcul seront précis. Il est donc vivement recommandé de prendre en considération le plus possible d’informations se rapportant au transport. Dans le cadre des solutions d’affaires, nous indiquons aux entreprises quelles informations influencent considérablement la précision des résultats et lesquelles ont moins d’importance (par exemple les classes d’émission des camions pour ne calculer que les émissions de CO2).

  • L’EWI (initiative EcoTransIT World) collabore étroitement avec des instituts environnementaux indépendants (ifeu, INFRAS et Fraunhofer IML). Les algorithmes de calcul d’ETW sont validés par nos partenaires scientifiques ifeu et INFRAS avant chaque nouvelle version. L’application correcte des spécifications méthodologiques est confirmée par écrit par les instituts dans le cadre d’une « confirmation méthodologique ».
    À ce jour, il n’est pas encore possible de faire certifier un outil de calcul des émissions polluantes des chaînes de transport mondiales. L’élaboration d’une norme internationale est néanmoins en cours (ISO 14083). Les partenaires scientifiques d’EcoTransIT accompagnent ce processus, de même que certains membres de l’EWI. La publication de cette norme est prévue en octobre 2022. Chez IVE mbH, les processus liés à ETW ont été certifiés selon la norme ISAE 3402.

  • Alors que l’utilisation du calculateur d’émissions mis à disposition gratuitement sur le site Web d’ETW ne couvre pas toute la complexité de l’outil et comporte de nombreuses opérations manuelles, les interfaces professionnelles des Business Solutions permettent de calculer automatiquement des milliers de transports. Les Business Solutions s’adressent donc en premier lieu aux entreprises qui souhaitent automatiser le calcul de nombreux transports ou d’une multitude de données d’expédition. Les calculs d’impact sur l’environnement s’effectuent alors automatiquement et bien plus confortablement. En savoir plus sur les business solutions

  • Les solutions d’affaires conviennent parfaitement aux entreprises qui souhaitent automatiser le calcul de nombreux transports et d’une multitude de données d’expédition. La saisie manuelle des données n’étant plus nécessaire, le temps gagné avec les solutions d’affaires est considérable. L’utilisation des interfaces modernes permet un échelonnement pour tous les cas d’application, qu’il s’agisse des rapports de l’entreprise ou de clients individuels, d’indices ou de calculs d’analyse.

  • ETW est très rapidement utilisable pour les entreprises. L’utilisation du calcul en ligne disponible sur le site Web est gratuit pour le calcul de transports individuels tant que les résultats sont accompagnés d’un commentaire correspondant. Les solutions d’affaires offrent aux utilisateurs professionnels la possibilité d’automatiser le calcul direct d’un grand nombre de transports, sans saisie manuelle. Il existe déjà des interfaces standardisées sophistiquées. L’interface la mieux adaptée à une entreprise et la manière de l’utiliser peuvent être déterminées idéalement lors d’un entretien en ligne personnel. Le mieux est de nous contacter par mail.

  • Les données sont transférées soit par un service Web XML (WSDL) ou par chargement de fichier en ligne au format CSV. Un autre moyen d’utiliser ETW est de l’intégrer dans le site Web du client. Il est alors possible d’implémenter la page en tant qu’iFrame, ou de l’intégrer par le service Web SOAP-XML.

  • Les frais de licence annuels dépendent du type de licence. Ils incluent l’assistance et la mise à disposition d’un serveur et donnent ensuite accès à l’utilisation illimitée de toutes interfaces. À cela s’ajoutent des frais uniques pour la mise à disposition (matériel et réglage), les conseils et les packs logiciels utilisés. La licence qui constitue la meilleure solution pour une entreprise et la manière de l’utiliser peuvent être déterminées idéalement lors d’un entretien (réunion en ligne). Le mieux est de nous contacter par mail.

  • EcoTransIT propose aux utilisateurs différentes solutions, qui peuvent être adaptées aux exigences spécifiques du client :
    • Licence utilisateur standard : solution de calcul de transports réalisés par l’entreprise elle-même. Les frais de licence annuels dépendent du chiffre d’affaires de l’entreprise.
    • Licence partagée : utilisable pour les calculs effectués pour le compte de tierces parties. Dans ce cas, les frais de licence annuels dépendent du nombre de calculs effectués.
    • Service de calcul : réalisation de calculs pour les expéditeurs et les entreprises de transport sur la base de leurs listes de transport. Cette variante n’est pas soumise à des frais de licence annuels. Les coûts sont calculés en fonction du travail.

  • Le nombre de requêtes de transport qui peuvent être traitées en un temps défini dépend des facteurs suivants :

    • Nature du transport (un transport comportant des activités en amont et en aval, analyse des points de transfert comprise, exige plus de temps de calcul qu’un simple transport de A à B)
    • Performances du matériel
    • Interfaces utilisées et leur mise en œuvre correcte

    On peut dire que le traitement d’une requête dure généralement entre 0,1 et une seconde. Il est donc possible de traiter environ 86 400 à 864 000 requêtes par jour. Ces chiffres sont valables pour chaque serveur. L’échelonnement du nombre de serveurs permet de les augmenter.

  • Le module LogViewer permet aux entreprises d’analyser la qualité de leurs calculs. Le nombre de calculs, le temps de calcul par transport, les types de transport utilisés et les informations détaillées des calculs échoués sont récapitulés dans le LogViewer. Ainsi les performances exactes de l’interface sont connues. L’utilisateur du LogViewer peut générer des vues personnalisées par filtrage et se les faire envoyer automatiquement comme rapports par e-mail, à intervalles paramétrables. En association avec le LocationEditor, il est ainsi possible d’identifier de manière ciblée les problèmes apparus lors des calculs et d’y remédier directement.

  • Chaque licence contient une taxe pour l’entretien du serveur et l’assistance des utilisateurs. Le revenu restant des coûts de licence sere crédité au budget de EWI. EWI décide de l’utilisation des fonds. Voici quelques exemples:

    • Développement continu de la méthodologie par ifeu, INFRAS ou Fraunhofer
    • Mise à jour des méthodologies existantes pour les sources renouvelées, par exemple HBEFA ou rapport IMO
    • Exploitation des serveurs publics tels que le site Web
    • Données SIG telles que le répertoire mondial des codes postaux ou le réseau routier européen
    • Horaires de vol OAG
    • Mesures de marketing

    Ce budget, qui croît à chaque nouveau client, est garant de la mise à jour et de l’extension continues d’ETW, qui permettent de l’adapter aux évolutions techniques.

  • Nous accordons une grande importance à la protection des données. C’est pourquoi nous avons pris d’importantes mesures de sécurité pour empêcher que des données spécifiques à l’entreprise soit accessible à des tiers ou à d’autres utilisateurs des solutions d’affaires. Les mesures suivantes ont valeur d’exemples:

    • Les requêtes adressées à nos interfaces sont transmises sous forme chiffrée par SFTP ou https.
    • Tous les serveurs sont protégés par un double pare-feu.
    • Les données de l’entreprise sont stockées dans une base de données séparée enregistrée sur les propres serveurs de l’entreprise.

    Si un utilisateur estime que ces mesures ne suffisent pas, il est possible d’installer un serveur directement dans le centre informatique de l’entreprise, derrière le propre pare-feu de l’entreprise, et de le protéger ainsi des attaques.

  • Les solutions d’affaires sont proposées en tant que logiciel à la demande. Par conséquent, il n’existe aucune autre condition qu’une connexion Internet pour utiliser ETW.

  • Depuis 2012, ETW est porté par l’EWI. Les membres de l’EWI sont des utilisateurs d’ETW, qui non seulement utilisent l’outil, mais souhaitent également le développer. Les utilisateurs des ETW Business Solutions (détenteurs de licence) sont invités à participer à l’EWI. Les membres de l’EWI appartiennent à différents secteurs économiques et comptent parmi eux des fournisseurs de services logistiques (LSP), des transporteurs (carrier), des entreprises manufacturières et des expéditeurs (shipper), ainsi que des organisations diverses. Bien que des concurrents soient également présents, tous les membres n’ont qu’un objectif : perfectionner un outil qui permette de calculer de manière transparente, honnête, précise et comparable les émissions et la consommation d’énergie des transports de marchandises. Les règles de gouvernance de l’EWI définissent entre autres le mode de communication et les procédures de vote. Elles contiennent des consignes claires pour éviter les accords et les cartels (règles antitrust). Chaque membre de l’EWI a l’obligation de signer et d’appliquer les règles de gouvernance. Au cours des dernières années, de plus en plus d’utilisateurs d’ETW s’engagent également dans l’EWI. Chaque nouveau membre apporte son savoir-faire et son propre point de vue. C’est ce qui fait la particularité de l’EWI : les efforts ne portent pas sur un seul mode de transport ou une entreprise, mais sur l’ensemble du secteur, dans le monde entier.

  • L’EWI est une plateforme indépendante, soutenue par l’industrie, pour les transporteurs, les prestataires de services logistiques et les expéditeurs utilisateurs des solutions d’affaires. L’EWI s’est fixé pour objectif le perfectionnement et l’harmonisation continus de la méthodologie servant à déterminer les émissions du secteur des transports à l’échelle mondiale, dans le but de faire d’ETW l’outil de calcul reconnu dans le monde entier. L’EWI coopère avec d’autres initiatives, organisations, instituts scientifiques et ONG afin d’harmoniser la méthodologie de calcul de l’empreinte de carbone et d’autres impacts sur l’environnement pour le transport international de marchandises.

  • Les membres de l’EWI ont des échanges réguliers lors de réunions en ligne et d’une réunion annuelle « physique ». Les principales tâches de l’EWI sont entre autres :
    • l’élection du comité directeur de l’EWI (tous les trois ans) ;
    • l’utilisation et la validation du budget de l’EWI ;
    • les informations relatives aux développements méthodologiques et généraux d’ETW et des Business Solutions en particulier.
    L’EWI intègre également un groupe de méthodologie, qui discute et définit en petit comité les modifications méthodologiques à venir en coopération avec les partenaires scientifiques. Si nécessaire, des groupes de travail supplémentaires sont constitués pour se consacrer à des sujets particuliers.

divider-double

Méthodologie

Scientifiquement solide
Découvrez le contexte scientifique de notre méthodologie et téléchargez notre rapport méthodologique.
En savoir plus

Base de Connaissances

En savoir plus
La base de connaissances contient des documents à télécharger ainsi que des questions et réponses et un glossaire.
En savoir plus

News

person using laptop New Features 2021
Also in 2020 we developed new features and updated the sources of our methodology. Find here an overview.
Read more